lundi 18 juillet 2011

3055 - harcèlement nocturne

... pour intercepter un appareil de nuit, il faut un chasseur équipé d'un radar. Mais pour intercepter, de nuit, un appareil à réaction comme le Mig-15, l'idéal serait évidemment de disposer d'un chasseur à réaction muni d'un radar.

A la fin des années 1940, considérant la charge de travail normale d'un pilote de chasse, mais aussi le poids et l'encombrement des radars, ainsi que les évolutions à attendre de ceux-ci dans un avenir prévisible, tout le monde en est venu à la conclusion que le futur chasseur ainsi "radarisé" sera nécessairement un biplace, souvent biréacteur, c-à-d, dans tous les cas, un appareil plus lourd, plus complexe... et beaucoup plus cher que les avions à intercepter.

Chez Douglas, cet avion, commandé par la Navy, s'appelle le F3D "Skyknight" qui, entré en service au début de 1951, n'apparaîtra cependant en Corée qu'en novembre de l'année suivante, y remportant aussitôt une symbolique - mais précieuse - victoire contre un Mig-15

Efficace dans son rôle d'escorteur de bombardiers nocturnes, le "Skyknight" souffre cependant d'un manque flagrant d'agilité, qui ne lui permet d'abattre les Mig que par surprise... et le rend le plus souvent impotent face... aux antiques biplans Polikarpov PO-2 que les Nord-Coréens emploient régulièrement de nuit, pour harceler l'infanterie américaine (1) et, surtout, priver de sommeil ses combattants.

(1) cette tactique de harcèlement nocturne, assez semblable à celle des moustiques, était elle-même fréquemment utilisée par les Japonais dans le Pacifique : à ce sujet : Saviez-vous que... Baa Baa Black Sheep

1 commentaire:

yelrah a dit...

Juste pour dire que je continu à venir discrètement, et me permetre de vous donner un lien .
http://www.agoravox.fr/auteur/morice

Le site agoravox est pitoyable le seul auteur que je consulte c'est Morice .
Bien à vous .