vendredi 9 février 2018

5463 - le changement d'entraîneur

Wildcat à Henderson Field, après une attaque japonaise
... Pearl Harbor, 15 octobre 1942

Une semaine durant, Nimitz soupèse ses options... sans trouver un moyen qui lui permettrait d’améliorer la situation à Guadalcanal.

Pire : dans la nuit du 12 au 13 octobre 1942, signe de l'hyperactivité des vieux cuirassés de la Marine impériale, les Haruna et Kongo font pleuvoir un véritable déluge d'obus de gros calibre sur le terrain d'Henderson Field, et y détruisent une quarantaine d'avions avant de reprendre le chemin de leur base sans être inquiétés !

Pour Nimitz, c’en est trop : dans l’après-midi du 15 octobre, lui-même et son État-major tombent d’accord pour se débarrasser une fois pour toutes de Ghormley, considéré comme le principal responsable du marasme qui règne au sein de "l’équipe".

Ceci dit, par quel autre  "entraîneur" le remplacer ?

Le nom de William Halsey est - naturellement - celui qui recueille le plus de suffrages,… mais il y a quand même un problème : jusqu’ici, Halsey - et c’est un euphémisme ! - n’a jamais brillé derrière un bureau - c’est un marin-né, qui n’aime rien tant que commander ses porte-avions à la mer, rôle dans lequel il excelle et pour lequel Nimitz l’a d’ailleurs rappelé après sa maladie de près de quatre mois

Comment va-t-il s’accommoder d’un poste qui va au contraire le contraindre à passer le plus clair de son temps… à terre ?

Nimitz hésite, ajourne la réunion puis, dans la soirée, se décide finalement en faveur de Halsey. Quelques heures plus tard, depuis Washington, King confirme son choix. Le sort en est jeté : Ghormley est remplacé sine die par Halsey à la tête du COMSOPAC

Ne reste plus qu’à en informer Halsey lui-même…

Aucun commentaire: