mardi 20 mai 2014

4092 - de "l'idée"...

... on l'oublie souvent : les handicapés et malades mentaux allemands vont accompagner dans la Mort, et même précéder, les Juifs sains de corps et d'esprit.

Il ne peut d'ailleurs en être autrement tant l'idéologie de supériorité raciale et le credo du darwinisme social maintes fois martelés par Hitler et ses partisans n'autorisent aucune autre issue...

Ni Hitler, ni aucun autre responsable nazi, n'invente cependant "l'action d'euthanasie" : ce concept - celui d'interruption de la vie gênante, inutile, ou simplement "non-productive" - a déjà été théorisé dès les années 1920, et pour ne parler que de l'Allemagne, par des gens comme le juriste Karl Binding ou le psychiatre Alfred Hoche

Si Hitler se prononce pour l'euthanasie, ou plus exactement pour la stérilisation forcée de ceux et celles susceptibles "d'affaiblir le sang allemand", rien de concret n'en sort néanmoins avant l'arrivée des Nazis au Pouvoir, en mars 1933.

Et là encore, les réticences de la population et des églises à l'égard de cette "Vernichtung lebensunwerten Lebens"  - de cette "destruction de la vie qui ne mérite pas de vivre" sont telles que "l'action d'euthanasie", ou "Aktion T4" (1),  reste essentiellement dans le domaine de "l'idée" et doit attendre le début de l'année 1939 pour enfin voir le jour et se développer dans un cadre officiel et même... légal.

(1) dite "T4", en raison de l'implantation de son quartier général au 4 de la Tiergarten Strasse, à Berlin

Aucun commentaire: