jeudi 29 octobre 2009

2426 - la foire aux Panzers

... la fin officielle de l'Opération Citadelle ne signifie évidemment pas l'arrêt des combats qui, pendant plusieurs semaines, vont se poursuivre dans puis autour du saillant de Koursk.

Au Nord, Orel est libérée le 5 août, soit un mois jour pour jour après le début de l'offensive de Model sur Koursk. Un mois plus tard, c'est au tour de Bryansk (17 septembre), puis Smolensk (25 septembre)

Au Sud, où l'Armée rouge a bien plus souffert du fait des Panzers de Manstein, il faut attendre le 3 août avant de voir les T-34 passer à leur tour à l'offensive.

Belgorod tombe le 5 août, mais il faudra aux Soviétiques douze jours de combats acharnés pour reprendre enfin Kharkov (23 août) que Manstein leur avait lui-même repris en mars.

A la fin août, la Wehrmacht, qui retraite néanmoins en bon ordre, n'a plus d'autre choix que de se retrancher derrière le Dniepr, où elle va résister pendant les quatre prochains mois.

Victorieux lors de ce que les historiens appelleront "la plus grande bataille de tanks de l'Histoire", les Soviétiques ont à présent le temps de souffler un peu... et d'examiner de plus près l'incroyable capharnaüm que les Allemands ont été contraints d'abandonner derrière eux faute de pouvoir l'emporter dans leur retraite.

Un peu partout, et pour la plus grande joie des officiers de renseignement mais aussi des simples civils, l'Armée rouge se fait en effet un devoir d'organiser des expositions de matériels allemands capturés, où le plus banal des Sturmgeschutz côtoie l'impressionnant Tiger, le monstrueux Ferdinand, ou encore le tout nouveau Panther avec lequel Hitler espérait bien renverser le cours des événements à l'Est.

Et à l'Est, justement, le Panther, mais aussi la Wehrmacht dans son ensemble, n'a pas encore dit son dernier mot.

Mais ceci est une autre histoire...

2 commentaires:

DM a dit...

hâte d'être à demain pour l'autre histoire! :)

D'Iberville a dit...

En fait, comme il faut dresser le bilan de Koursk la thématique ne changera que la semaine prochaine.

On y parlera, entre autres, d`un certain Léon Degrelle...