jeudi 8 janvier 2009

2132 - les petits tanks qui vont sur l'eau

... lorsqu'ils débarqueront en Normandie, les soldats ne disposeront que de leur fusil et de quelques grenades, armement très insuffisant pour monter à l'assaut de bunkers dotés de mitrailleuses et de canons.

Ils bénéficieront certes des tirs de soutien de l'Aviation et de l'artillerie navale, mais ceux-ci sont rarement précis, et pas toujours disponibles quand on en a besoin.

L'idéal serait donc de débarquer des tanks en même temps que les troupes, afin qu'ils puissent immédiatement accompagner et appuyer l'action de l'infanterie.

Le problème, c'est que les Sherman de 30 tonnes ne sont pas capables de nager. Si, pour quelque raison que ce soit, les barges qui les transportent ne parviennent pas à s'échouer sur les plages, ils ne pourront être mis en oeuvre, et l'infanterie se retrouvera livrée à elle-même. Les Allemands le savent, qui ont naturellement couvert les plages d'obstacles destinés à empêcher pareils échouages.

Nécessité faisant loi, naît alors une idée folle : faire flotter des tanks Sherman, et même leur permettre de se mouvoir dans l'eau par leurs propres moyens (1)

Et de fait, en rehaussant les échappements, en rendant leur châssis étanche, en leur soudant un semblant d'étrave et, surtout, en leur installant une jupe gonflable qui s'étire bien au dessus de la tourelle, on parvient à les faire flotter et même, en leur greffant deux hélices entraînées par les chenilles, à les faire avancer dans l'eau à la vitesse de 7 kms/h

Officiellement désignés "Duplex Drive" (ou "DD"), mais rapidement - et pour d'évidentes raisons - rebaptisés "Donald Duck" - les quelques 300 Sherman ainsi gréés semblent en tout cas donner satisfaction,... du moins sur des lacs ou par une mer relativement calme...

(1) en 1940, les Allemands avaient également envisagé cette solution pour débarquer en Angleterre : Saviez-vous que no 2040

Aucun commentaire: