mercredi 7 janvier 2009

2131 - le bestiaire enchanté

... pour s'affranchir des champs de mines, les Britanniques avaient imaginé, dès El-Alamein, le Matilda "Scorpion", soit un tambour rotatif installé à l'avant d'un vieux char Matilda et entraînant des fléaux à chaînes qui, en martelant le sol, faisaient éclater les mines devant le véhicule.

Désormais installé sur des Churchill ou des Sherman (où il a été rebaptisé "Crab"), le système a bien évidemment été repris pour la Normandie.

Plus classique, le "Crocodile" résulte de l'installation, sur un Sherman ou un Churchill, d'un lance-flammes alimenté par une citerne remorquée par le tank. L'idée n'est pas nouvelle - les Italiens ont notamment utilisé un système semblable - mais s'avère toujours aussi spectaculaire, psychologiquement dissuasive pour l'ennemi,... et très efficace pour incinérer les occupants d'un bunker.

Déjà plus original, le Churchill AVRE voit son canon traditionnel remplacé par un mortier de 290mm - baptisé "Pétard" - capable d'envoyer un projectile d'une vingtaine de kilos à l'incroyable distance de... 80 mètres.

Très efficace contre les bunkers, l'AVRE est lui-même fréquemment équipé d'accessoires divers, qui lui assurent une certaine polyvalence.

On trouve ainsi l'AVRE "Bobbin" qui, comme son nom l'indique, est muni d'une... bobine permettant de dérouler une toile renforcée facilitant le passage des véhicules sur les sols meubles (comme le sable). Le "Fascin", reprend le même principe, mais sous la forme d'un énorme rouleau de branchages de deux mètres de haut, dont on se sert pour combler les fossés antichars. D'autres variantes embarquent un pont démontable ("Small Box Girder"), deux charges explosives placées au bout d'une structure métallique et que l'on peut déposer contre un mur ou au pied d'un bunker ("Double Onion"), ou encore un soc de charrue placé à l'avant et destiné au déminage ("Bullshorn Plough")

Encore plus spectaculaire et radical, le Sherman BARV se voit quant à lui débarrassé de sa tourelle mais également rendu étanche, et même surmonté d'une étrange structure qui n'est pas sans évoquer le kiosque d'un sous-marin.

Et de fait, cet invraisemblable engin, aux allures de créature d'un autre monde, peut rouler dans deux mètres d'eau, ce qui s'avère bien pratique pour récupérer et remorquer les innombrables tanks et véhicules noyés puis emportés par la marée.

Mais on peut aussi convertir de simples bullbozers en tanks, en greffant une casemate blindée à l'arrière d'un honnête et banal Caterpillar, encore que, dans ce domaine, les Américains préfèrent cependant installer une lame de bulldozer à l'avant d'un Sherman traditionnel, qui devient alors - admirez la subtilité langagière - un... Sherman-dozer

Dans un registre plus minimaliste, on peut néanmoins lui préférer l'ARK, qui n'est autre qu'un Churchill que l'on a non seulement débarrassé de sa tourelle mais que l'on a de surcroît muni, à l'avant comme à l'arrière, de rampes escamotables qui - suprême ignominie - permettent ainsi à d'autres tanks de lui grimper puis de lui rouler - littéralement - dessus.

Et si l'on veut vraiment pousser le bouchon le plus loin possible, on peut s'arranger pour faire flotter un Sherman de 32 tonnes et même pour le transformer (presque) en canot à moteur,... au destin souvent tragique...

2 commentaires:

Fix a dit...

a noter que le crab a aussi des lames installées sur le fléau, ce qui permet de couper les barbellés qui genent le fouet. Le scorpion n'avait pas cet accessoire et il était régulièrement arreté par des barbellés qui s'emmelent dans le fouet, le bloquant dans son travail.

Florent a dit...

Le mortier des AVRE était rechargeable depuis l'intérieur du char (heureusement pour les équipages !), comme l'indique le site du Royal Engineers Museum :

The Petard, with a calibre of 290 mm, was hand-loaded from inside the tank, and could fire up to 4 rounds per minute, depending on the skill and experience of the loader. The 40lb projectile, carrying a 261b demolition charge, was accurate to a range of 80 yards. In addition, two 7.92 mm BESA machine guns were carried, one in the turret and the other in the front plate of the hull.

Source : http://www.remuseum.org.uk/campaign/rem_campaign_overlord.htm