vendredi 27 janvier 2017

5085 - un risque fort peu attrayant

Himmler, serrant la main du général Vlassov. septembre 1944
... car avec la "guerre totale" déclarée par Goebbels en février 1943, et la conscription obligatoire de tous les hommes de 16 à 60 ans à présent décrétée par Hitler, le risque de se retrouver au Front à combattre les Anglo-américains ou, pire encore, les Soviétiques, est bien réel et, il faut le dire, bien peu attrayant !

Depuis sa nomination à la tête de la Ersatzheer, Himmler se fait en effet un point d'honneur de rassembler tous les soldats et officiers qui, leur unité désintégrée par la progression des Alliés, errent sans but à travers les campagnes.

Et comme bon nombre de ceux là ne manifestent aucun véritable enthousiasme à l'idée de retourner immédiatement au Front, le Reichsführer n'hésite pas à faire un large usage de pelotons d'exécution, après des procès aussi expéditifs que joués d'avance...

Signe des temps, le recrutement dans la Waffen-SS, autrefois mené sur la base du volontariat et de critères raciaux plus ou moins stricts, fait désormais la part belle au tout-venant : si Himmler se montre toujours aussi réticent à l'idée d'incorporer les prisonniers russes que lui propose le général Vlassov (1), cette formation de fiers guerriers supposément "nordiques" comprend désormais une quantité impressionnante de "latins", de musulmans, et même, pour l'anecdote,... et Turcs et d'Hindous sans valeur militaire et dont chacun se demande d'ailleurs ce qu'ils sont venus faire dans cette galère (2)

(1) capturé en juillet 1942 près de Leningrad, le général Andrey Andreyevich Vlassov proposera longtemps ses services à la Wehrmacht. En septembre 1944, c'est Himmler qui le laissera finalement constituer une armée d'une cinquantaine de milliers d'hommes, la Russkaya Osvoboditel'naya Armiya (ROA), recrutés parmi les prisonniers soviétiques des camps. Le 11 avril 1945, sur l'Oder, la ROA sera taillée en pièces lors de son seul, et dernier, combat contre l'Armée rouge.
(2) l'Indische legion, ou "légion indienne" était composée d'environ 5 000 soldats hindous et musulmans qui, capturés par l'Afrika Korps en Libye, avaient finalement accepté de servir pour la SS en échange de leur libération. Saviez-vous que...2497 à 2499

Aucun commentaire: