mardi 15 décembre 2015

4656 - le carnage

Non protégés, les servants de la DCA sont hachés par les rafales américaines
… Yahagi, 12h46

Zigzaguant follement à plus de 30 noeuds, le Yahagi s’efforce pour sa part, mais avec un succès très relatif, d’attirer les appareils américains le plus loin possible du navire-amiral.

Mais après avoir esquivé les bombes de deux Helldiver, puis celles d’un demi-douzaine de Hellcat, le valeureux croiseur léger se retrouve attaqué sur son tribord par quatre Avenger, et touché à 12h46, sous la ligne de flottaison, par une torpille qui tue tout le personnel des machines.

Instantanément privé de puissance, mais aussi de toute alimentation électrique, le Yahagi n’est plus qu’un canard posé sur l’eau et dans l’attente de sa mise à mort…

Mais la Mort rôde aussi - et surtout - autour du Yamato, que chaque pilote américain voudrait bien envoyer par le fond.

Incapables de percer le blindage du super-cuirassé, les pilotes de Hellcat en arrosent abondamment les ponts et les superstructures, et font un carnage parmi tout le personnel qui n’est pas protégé par d’épaisses plaques d’acier.

Sur la passerelle, où le vice-amiral Ito demeure imperturbable, des infirmiers évacuent les morts et les blessés, et répandent du sable sur le sol maculé de sang tandis que, sur la plage arrière, un sous-officier maniaque de l’ordre et de la propreté s’ingénie pour sa part à jeter par dessus-bord tous les morceaux de corps humains qu’il aperçoit…
 

2 commentaires:

Flo flo Darcq a dit...

Bonjour,
D'où viens cette photo ?
Es ce que c'est une photo d'epoque ou de reconstitution cinéma ?

Merci d'avance pour votre réponse
Florian Darcq
flo.darcq@orange.fr

D'Iberville a dit...

Une reconstitution du film Otokotachi no Yamato (Les hommes du Yamato), 2005
https://www.youtube.com/watch?v=q4QWqDTCk2A