lundi 12 décembre 2011

3202 - d'une prison à l'autre

... Yudam-ni, 1er décembre 1950

A Yudam-ni, les Marines, encerclés depuis deux jours, ont reçu l’ordre de tenter une percée vers Hagaru-ri, à l’extrémité Sud du Réservoir de Chosin, là où l'on s'efforce de constituer une base de regroupement et, surtout, de maintenir en activités un petit aérodrome de fortune, vital pour l’arrivée des approvisionnement et l’évacuation des blessés, mais régulièrement sous le feu des attaques chinoises

Le point le plus délicat de l’opération est sans doute le franchissement, à mi-chemin, de la Passe de Toktong, un véritable coupe-gorges dont les hommes de la Compagnie Fox, qui y sont assiégés depuis trois jours, auraient depuis longtemps perdu le contrôle n'étaient les raids incessants des chasseurs-bombardiers, de leurs bombes et de leur napalm.

Durant deux jours, une lutte féroce oppose les deux camps mais ce sont les Chinois qui, décimés autant par le froid que par les projectiles de leurs adversaires, finissent par céder, ce qui permet aux premiers rescapés de rallier Hagaru-ri dans l’après-midi du 3 décembre.

Le lendemain, l'évacuation de Yudam-ni est terminée ce qui, vu les circonstances, constitue bel et bien une forme de victoire.

Reste qu'au bout du compte, la manœuvre a tout simplement permis aux Marines d'échanger une prison pour une autre, ou plus exactement une position assiégée et irrémédiablement condamnée contre une autre qui ne l'est pas moins

Reste aussi que, d'ici au port d'Hungnam, la route sera encore longue, et la Mort omniprésente...

Aucun commentaire: