lundi 8 février 2010

2528 - Russkaya Osvoboditel'naya Armiya

... en septembre 1944 Heinrich Himmler, Reichsführer SS, se décide enfin à sortir Andrey Andreyevich Vlassov du placard doré où ce dernier se morfond depuis sa capture par l'armée allemande, deux ans plus tôt.

Mais en deux ans, le rapport de forces a totalement basculé : la VIème armée allemande s'est rendue à Stalingrad; Rommel a été expulsé du Proche-Orient; les Anglo-américains ont débarqué en Italie puis en France; et sur le front de l'Est, les Russes sont passés à l'offensive, ramenant quasiment les armées allemandes à l'endroit où elles se trouvaient en 1941, avant le début de l'Opération Barbarossa.

Prise à la gorge et sur le point de s'écrouler, l'Allemagne nazie cherche fiévreusement des armes mais aussi des idées miracles, comme celle, catégoriquement rejetée deux ans auparavant, de réunir dans une seule formation, et sous commandement unique, tous les volontaires soviétiques encore au service du Reich.

video
En septembre 1944, donc, Vlassov reçoit enfin l'autorisation de former une véritable armée russe, une Russkaya Osvoboditel'naya Armiya (ROA), composée de soldats et d'officiers russes placés sous son commandement.

A vrai dire, la mesure est surtout symbolique, puisque la dite armée ne comptera guère que deux divisions d'infanterie, soit une cinquantaine de milliers d’hommes au total.

video
En novembre de la même année, un "Comité pour la Libération des Peuples de Russie" (KONR) est même formé,... avec pour ambition rien moins que de renverser Joseph Staline lui-même !

Mais quand l’Armée rouge de Staline lance son offensive finale sur l'Allemagne, le 12 janvier 1945, la ROA de Vlassov aligne cent fois moins d’hommes qu’elle…

Aucun commentaire: