vendredi 7 juillet 2017

5246 - le camouflet

Les épaves de deux Panther, dans le "parfait cimetière de Panzers' de Rocherath
... de guerre lasse, l’Oberst-Gruppenführer-SS décide alors de contourner l’obstacle, en lançant une attaque de débordement sur Höfen, quelques kilomètres plus au Nord.

Hélas pour lui, la tentative ne débouche que sur un nouvel et coûteux échec,... qui n’arrange certes pas ses affaires aux yeux du Führer qui, claquemuré dans l’Adlerhorst de Bad Nauheim, suit les opérations d’heure en heure et ne comprend certes pas pourquoi la VIème Armée, et sa propre et précieuse Leibstandarte, n’a pour ainsi dire pas bougé depuis 24 heures.

Et lorsque Dietrich, désespérément à court d’idées, réclame la permission d’engager sur Rocherath et Krinkelt ses deux divisions de réserve - les 2ème et 9ème Panzer-SS - Hitler, furieux, lui ordonne plutôt de les transférer sine die à Manteuffel qui, même si c’est plus lentement que prévu, a au moins le mérite de continuer à avancer !

Pour Dietrich, jusque-là un des grands favoris du monstre, c’est évidemment un camouflet, que les bonnes nouvelles en provenance du Kampfgruppe Peiper sont incapables de compenser.

Car à une cinquantaine de kms plus à l’Ouest, Peiper, qui a profité de la nuit pour rassembler et réapprovisionner ses forces sur les hauteurs de Stavelot, a repris sa progression, toujours aussi sanglante...

Aucun commentaire: