mercredi 8 août 2012

3442 - le grain de sable

... Berlin, 5 juillet 1942, 21h00

S'ils en avaient le coeur, les responsables de la Kriegsmarine s'esclafferaient sans doute des prétentions du sous-marin russe K-21 qui, vers 17h00, a couvert les ondes de messages radio pour annoncer fièrement qu'il venait de torpiller le cuirassé Tirpitz !

Pure fantaisie : au sein de la flotte allemande, personne ne s'est en tout cas rendu compte de rien. En revanche, la position indiquée par le K-21 est bel et bien celle où se trouvent actuellement les bâtiments de Schniewind !

Du reste, une heure plus tard, sans doute attiré par ce rafus, un hydravion britannique à long rayon d'action est venu renifler le cuirassé puis s'est à son tour répandu en messages d'alerte avant que, sur le coup de 20h30, le sous-marin britannique Unshaken ne vienne clore le débat, en dévoilant à son tour la position des navires , toujours en route vers le nord-est.

Seuls les deux premiers messages ont été captés par les Allemands mais qu'importe : le Tirpitz a été découvert, et surtout découvert bien avant qu'il ne soit en mesure d'entrer en action !

Pour ne rien arranger, les communications radio avec la Norvège sont victimes, depuis 19h45, d'un sérieux - et inexplicable - brouillage britannique, qui rend quasiment impossible tout contact avec Narvik.

Le Tirpitz est-il en danger ? et surtout doit-on lui ou non lui permettre de continuer sa mission ?

Aucun commentaire: